Automobile

LE VÉHICULE AUTOMOBILE

Les conducteurs de véhicules privés, autos, VUS et camionnettes confondus, peuvent réduire leurs émissions de GES de 20 % à 30 % en posant quelques gestes simples.

Un litre d’essence de moins, c’est environ 2,3 kg de CO2 de moins qui est émis.

 

Voici quelques gestes proposés pour réduire nos GES :

  • Utiliser le régulateur de vitesse partout où c’est possible

Rouler à vitesse constante entraîne une économie d’essence de 15 % environ

  • Accélérer et freiner doucement

Les démarrages et freinages brusques augmentent la consommation d’essence d’au moins 30 %. Sans compter que conduire « écolo » permet de garder ses pneus plus longtemps et réduit l’usure des freins. Une économie donc, et aussi une moindre quantité des déchets.

  • Vérifier régulièrement la pression de gonflage des pneus

Un seul pneu sous-gonflé peut en réduire la durée de 15 000 km et accroître la consommation de carburant de 4 %

  • Éviter de faire tourner le moteur au ralenti

Au ralenti, un moteur qui tourne plus de 10 secondes consomme plus de carburant que pour redémarrer.

  • Réduire sa vitesse de manière à ne jamais dépasser la limite autorisée

Rouler à 100 km/h au lieu de 120 km/h permet de consommer 15% moins d’essence

  • Rouler à 5 km/h de moins que la limite autorisée

Cela fait consommer 6 % de moins environ

  • Rouler à 10 km/h de moins que la limite autorisée

Cela fait consommer encore 6 % de moins environ

  • Pour l’achat du prochain véhicule,

– se demander si la traction intégrale est vraiment nécessaire

– considérer un véhicule plus petit

– et pourquoi pas un véhicule électrique

dont l’impact environnemental est le tiers environ de celui d’une voiture à essence, sur le cycle de vie entier, selon le Conseil régional de l’environnement de Montréal.

  • Covoiturer entre le domicile et le lieu de travail s’il est possible de le faire