Étang vernal

Vernal, comme dans équinoxe vernal, c’est-à-dire qui se produit au printemps.

Alors, un étang vernal, c’est quoi ?  Tout simplement une mare qui se forme au printemps par suite de la fonte des neiges, l’eau de la fonte s’accumulant dans des dépressions de faible profondeur, d’au plus 1 mètre environ.  Cette mare disparaît progressivement pour s’assécher l’été venu.

L’étang vernal joue un rôle biodiversitaire important.  Il abrite plusieurs espèces végétales, est le lieu de reproduction de nombreux amphibiens (grenouilles, salamandres, tritons) et leur sert de premier milieu de vie.

         

Il y a lieu de le protéger.  Tout d’abord, résister à l’envie de le drainer et l’assécher même s’il constitue un obstacle au déplacement.

Ensuite, respecter tout autour de l’étang une zone tampon d’une dizaine de mètres au moins.  En effet c’est dans cette zone de protection que les amphibiens juvéniles vont maturer puis se disperser.

Pour en savoir davantage sur les étangs vernaux, cliquer ici puis ici.